commercialfitout.eu

Conseils en investissement : pourquoi privilégier le CGPI ?

Businessman, Steering, Success

Gérer ses biens, l’ensemble de ses ressources et de ses dettes n’est pas toujours chose aisée, en raison des évolutions règlementaires et de la conjoncture économique, de même que de sa propre situation (personnelle, familiale, professionnelle, etc.). Idem en ce qui concerne les choix d’investissement et les décisions relatives à des dispositions d’aménagement du portefeuille. L’intervention d’un conseiller est donc requise, que ce soit pour les personnes physiques que les professionnels.

 

Les principales missions du CGP

Le conseiller en gestion de patrimoine est aussi un conseiller en patrimoine financier, un chargé d’affaires patrimoniales et un conseiller en gestion privée. Ses missions sont d’établir un audit patrimonial, de dresser un plan d’actions basé sur des recommandations en adéquation avec le bilan issu de l’audit et d’intervenir sur les différents marchés. Ses missions s’étendent également jusqu’au suivi sur le long terme et consistent à partager ses avis par rapport aux évolutions citées plus haut.

 

Le CGP indépendant, pour tirer profit de l’architecture ouverte

Le CGP indépendant ou CGPI est celui qui prodigue les conseils les plus en accord avec le profil de l’investisseur, en même temps que ses objectifs. En effet, ses recommandations sont totalement impartiales, puisqu’il ne sera pas promoteur de supports d’investissements spécifiques tels que ceux produits par les banques et les assurances-vie par exemple. Le CGPI pratique l’architecture ouverte : il proposera une large gamme de véhicules de placement auprès de différents spécialistes en asset management, que ce soit des produits immobiliers, financiers, d’épargne ou autres.

Pour bénéficier des prestations du CGPI, l’individu peut opter pour la consultation à son propre cabinet, ou éventuellement la téléconsultation. Toutefois, la première option est toujours recommandée en termes de qualité des échanges. C’est pourquoi, il est important de privilégier la proximité au moment de la sélection du CGPI, de même que sa disponibilité, étant appelé à accompagner son client sur le long terme.

 

Ce à quoi vous attendre en faisant appel à un CGPI

Le CGPI se différencie du conseiller classique des banques et des assurances, non seulement pour l’architecture ouverte qu’il propose, comme mentionné plus haut, mais aussi pour d’autres aspects. Avant tout, son diagnostic est personnalisé, tandis qu’il dégagera avec vous la définition de vos objectifs : sur le court, le moyen et le long terme. Le CGPI est une véritable source d’information, son objectif étant d’aider à prendre les décisions adéquates sur tous les plans. Par exemple, du point de vue civil, matrimonial, juridique, financier et fiscal.

 

En ce qui concerne la constitution du portefeuille, c’est le CGPI qui disposera de toutes les cartes en main pour proposer et aider à sélectionner les placements les plus adaptés, y compris ceux qui sont dits atypiques, si le profil de l’investisseur y est en accord. Cela en tenant compte de son profil de risque. La diversification patrimoniale est également recommandée, et le CGPI est en parfaite connaissance des spécificités et des caractéristiques tous les supports d’investissement. Ce qui lui permet de faire profiter d’une diversification optimale du portefeuille, à tous les niveaux.

Par ailleurs, le CGPI ne s’intéresse pas seulement à la constitution de votre portefeuille, mais aussi à son évolution dans le temps et à sa rentabilité. De même, il se penchera sur les questions d’ordre fiscal, ce qui donne lieu à un gain d’impôt et par conséquent, à l’augmentation du pouvoir d’achat. Les questions relatives à la transmission sont également prises en main par le CGPI afin que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions pour tous les concernés. Cela, toujours en ce qui concerne la fiscalité, mais aussi et surtout en adéquation avec les dispositions relatives aux règles successorales.

Investissement

  1. 19 Sept. 2022Élucider les risques dans l’investissement participatif137 visites